Un Egungun prêt à bondir et son gardien armé d'un bâton.• Crédits : © Philippe Charlier

January

2021

PHILIPPE CHARLIER: “L’HINTERLAND EST UN ENDROIT OÙ L’ON SE PERD SOI-MÊME POUR RENCONTRER L’AUTRE.”

 

Médecin légiste, archéo-anthropologue et paléopathologiste, Philippe Charlier est également directeur du Département de la recherche et de l’Enseignement au Musée du Quai Branly. A la croisée du récit initiatique et de l’enquête anthropologique, son dernier et passionnant ouvrage, Vaudou, L’Homme, la nature et les Dieux, est une formidable invitation à dépasser les fantasmes occidentaux qui associent le Vaudou à la sorcellerie ou autres formes de magie occultes. A rebours de ces clichés, son livre invite redonne à celui-ci  son statut de religion à part entière – avec son panthéon, ses textes sacrés – au même titre que le Christianisme, le Judaïsme, l’Hindouisme ou l’Islam.
 
Surtout, son récit bouscule toutes nos certitudes sur la vie, la mort, et les frontières psychiques, temporelles ou spatiales qui les séparent, déployant ainsi une vision de “l’Hinterland” béninois extraordinairement riche en significations.
 
Pour Boussole, Philippe Charlier s’est confié sur cet itinéraire spirituel individuel et ses répercussions sur son quotidien et ses proches. Un voyage entre la vie et la mort, le passé et le présent, qui ne nous a pas laissés tout à fait indemnes…
 

Bonne écoute ! 

 

Philippe Charlier
CARTES CONTRE CARTES.
PHILIPPE CHARLIER: “L’HINTERLAND EST UN ENDROIT OÙ L’ON SE PERD SOI-MÊME POUR RENCONTRER L’AUTRE.”
NOTRE WISHLIST DE NOËL 100% MADE IN AFRICA
Slider